Vaccination obligatoire, la fin de la démocratie.

Notre liberté est en danger.

Pour les plus âgés d’entre nous, l’époque actuelle en rappelle une autre, marquée par les heures sombres de notre histoire. Une période trouble ou nombre de résistants ont héroïquement tenté de lutter pour la sauvegarde de la liberté, attaqués par un état autrefois démocratique.

Cette époque, c’est 1973, date funeste ou la ceinture de sécurité était rendue obligatoire.

Il y a quelques jours, le comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination préconisait une mesure tout aussi scandaleuse: Tous les vaccins qui étaient jusqu’ici recommandés devraient être obligatoires.

Immédiatement, la résistance s’organise pour dénoncer cet intolérable affront à la liberté.

les fanatiques de vaccins haïssent véritablement la liberté; ils ne peuvent accepter le principe des exemptions que si celui-ci n’a pas trop de succès, ne tolérant pas que leur dogme soit rendu impossible dans les faits par LE LIBRE CHOIX ET LA LIBRE CONSCIENCE DES PERSONNES MAÎTRES DE LEURS CORPS

15355634_1168278743209785_1690922713015711775_n
Dictature dénoncée en rimes, l’efficacité atteint des cimes.
ob_d401ac_bientot-en-france-11-vaccins-obligato
En lettres de sang, l’efficacité est de 100%.

Oui ! Les méchants sont méchants parce qu’ils sont méchants. Et ils nous détestent et ils détestent notre liberté parce qu’on est les gentils ! C’est la seule explication possible.

L’histoire, si elle est ignorée, est condamnée à être répétée disait Jean Roucas. Ne commettons pas la même erreur et rendons donc hommage à ces héros méconnus d’hier, aujourd’hui tombés dans l’oubli et le ridicule.

Peut être l’avez vous oublié, mais il fût un temps ou on était vraiment libre. Libre de boire au travail, libre de fumer en avion, libre de rouler sans ceinture. Libre, d’être libre.

Rendez-vous compte, pendant 60 ans on a pu rouler en choisissant de ne pas utiliser sa ceinture de sécurité. Et puis du jour au lendemain en France, et nulle part ailleurs en Europe, on décide que ce serait obligatoire.

Quand, 80% des gens roulent sans ceinture, c’est un déni total de démocratie de forcer tout le monde à la mettre.

Pourtant, les oppositions à la ceinture de sécurité sont nombreuses, et de trois types:

  • La ceinture ne sert à rien.
    Le fait que les spécialistes soient d’un avis différent doit être ignoré. Cela n’aura jamais plus de poids qu’un « Je sais ce que je vois » bien placé.
  • La ceinture est dangereuse.
    Le fait que ce soient des anecdotes montées en épingle qui ne remettent pas en cause l’écrasant bénéfice doit être ignoré. Cela n’aura jamais plus de poids qu’un « Ces anecdotes ne peuvent pas être toutes fausses » bien placé.
  • Je suis libre de me mettre en danger si ça me chante.
    Le fait que le risque, les dommages humains et matériel, les personnes qui sont sous votre responsabilité et qui ne sont pas votre propriété, le fait que tout cela soit collectif et non individuel doit être ignoré. Parce que 1789. Parce que la prise de la Bastille. Parce qu’en Frrance on a une trrradition de liberrrrté. Parce que Voltaire!, qui mets toujours sa ceinture mais donnerait sa vie pour votre droit à ne pas la mettre. (Si vous êtes assis sans ceinture derrière lui au moment de l’accident, par exemple)

    Ce soir je suis tombé en panne sur une voie ferrée 

    Je n’ai pas pu défaire voilà le drame ma ceinture de sécurité

    Je n’ai pas de chance vraiment c’est idiot

    C’est le paradis j’ai des ailes mais ma ceinture m’empêche encore de m’envoler

    7487
    Avec le showbiz de votre coté, qui a besoin d’une expertise scientifique ? 

    Bien sûr, 18.000 morts par an c’est beaucoup. Et bien sûr, quand moins de 6 mois après l’obligation de porter la ceinture, la mortalité a baissé de 30%, ils ont tout de suite crié victoire. Mais on ne peut écarter l’hypothèse que ce soit d’autres facteurs qui expliquent cette baisse, comme l’hygiène et la qualité de l’eau, par exemple. (Un pare-brise propre améliore la visibilité) Le fait que les spécialistes disent que ces explications alternatives sont marginales doit être ignoré. Parce que… Parce que !

    L’important est de ne pas oublier. Et de constater que les héros ne sont pas fatigués. La bataille pour des voitures sans ceinture est peut-être terminée, mais celle pour des enfants sans vaccins ne fait que commencer.

    Et puis c’est pratique, on peut recycler les arguments, ils n’ont pas vieilli.

    Publicités

    Laisser un commentaire

    Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s