Censure a son pied

Un site web, ce n’est pas une démocratie. Il n’y a pas de droit à la liberté d’expression, l’éditeur est tout puissant. Il autorise untel à s’exprimer, supprime les messages de tel autre, il est seul juge. Cela a déjà été dit, le principe de la censure n’est pas forcément injustifié. Il y a des raisons objectives de supprimer un commentaire (messages injurieux, agressifs, contraires à la loi) et chaque site procède comme il l’entend. En revanche, faire des petits arrangements avec des règles que l’on a soi-même édicté, c’est un double standard. C’est un sophisme. Et on aime bien pointer les sophismes du doigt.

AIMsIB: C’est l’Association Internationale pour une Médecine scientifique, Indépendante et Bienveillante.

C’est une association. Bon. Internationale ? Toutes les pages du site disent « association française de loi 1901 », mais bon. Indépendante ? Pas de déclaration d’intérêt, juste des livres à longueur d’articles dont ils se font indépendamment la promotion les uns les autres en toute indépendance. Bon. Bienveillante ? Oui. Si on ne lit pas ce qui suit. Scientifique ? Qu’il est bon de rire parfois.

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais. »
(L’AIMsIB à a médecine)

À l’AIMsIB, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Ils sont tous ultra-compétents et ils se le disent encore et encore. Et encore. Et encore.

Mais l’AIMsIB est perturbée. Agacée. Des professionnels veulent provoquer le désordre dans les commentaires du site:

C’est pourquoi ils sifflent la fin de la récré et virent les perturbateurs. Ils sont entre gens sérieux, ultra-compétents à qui on la fait pas:

Les désaccords sont autorisés. Ils sont même recherchés. C’est gentil. Mais attention les enfants, les discours véhéments, discourtois ou simplement impolis ne seront pas tolérés.

Bon, eux, c’est pas pareil. Mais les autres, attention !

Mais que faut-il faire pour devenir « professionnel du désordre en ligne » ? Est-ce bien rémunéré ? C’est une profession libérale ou est-on fonctionnaire ? En réalité, il faut en faire très peu pour s’attirer les foudres de l’AIMsIB. Il suffit d’avoir raison, et très vite la machine à supprimer les messages ronronne à son rythme de croisière.

Sans savoir ce qui est censuré :

Héraut du bon droit, gardien du temple, le modérateur est le garant d’un débat posé et argumenté.

Avec ce qui est censuré :

Glissement de perception: Mais qui est ce modérateur autocrate mesquin qui clique sur supprimer parce qu’il est en insécurité sur la valeur de ses propres arguments ?

Et si vous pensez que cette petite synthèse n’est pas représentative de la conversation, pourquoi ne pas la lire dans sa totalité, messages censurés compris ? Reprenons les messages censurés ( 1 2 3 4 5 ) et replaçons les dans leur contexte. On les reconnaît sans peine, ils sont « en attente de modération« . Vincent est modérateur du site, il peut donc les lire. Bernard l’est sans doute aussi puisqu’on constate qu’il répond à des messages qui n’ont pas encore été validés, ou qu’il a répondu à un message qui lui plaisait quand un autre posté au même moment sur le même sujet ne sera jamais validé. Les autres visiteurs ne peuvent pas lire ces messages qui seront supprimés par la suite.

Ces messages expriment un désaccord. Mais selon Vincent le modérateur, ils ne peuvent avoir été supprimés pour cette raison. Les désaccords sont autorisés. Ils sont même recherchés. Ce qui n’est pas autorisé, ce sont les discours véhéments, discourtois ou simplement impolis. Voyons donc à quel point ces messages sont véhéments, discourtois, ou simplement impolis.

Message censuré n° 1

Message censuré n°2

Message censuré n°3

Message censuré n°4

Message censuré n°5

Dans ce dernier message, Vincent le modérateur est on ne peut plus clair: Ces messages ont été censurés parce que leur auteur est perçu comme une nuisance. Des messages argumentés sont autorisés, oui, sauf s’ils mettent en lumière des arguments qui montrent que l’AIMsIB a objectivement tort. En ce sens, sa remarque est tout à fait exacte: Les désaccords sont effectivement recherchés, mais en aucun cas dans le but de les résoudre. Cela permet d’entretenir le sophisme de la fausse équivalence, qui consiste à dire: « Regardez tous ces gens qui se disputent, il n’y a pas de fumée sans feu, vous voyez bien qu’il n’y a pas de consensus, etc. ».

Pour pouvoir continuer de contester un consensus scientifique malgré les faits, il est utile d’entretenir la confusion, mais il ne faut surtout pas régler la question. Apportez des réponses trop définitives, incontestables, et vous serez traité de la même façon que les gens malpolis, amalgamé dans la même phrase, amalgamé dans la même personne:

Les deux perturbateurs amalgamés, ils sont là:

Pour l’AIMsIB, ces deux messages sont également intolérables. Agressivité ou commentaire raisonnable et documenté, les deux sont à proscrire et leurs auteurs doivent être également bannis. On se rend compte que pour parvenir à « la manifestation de la vérité », l’AIMsIB prend bien soin de se protéger des perturbations du monde réel.

Une vérité que l’on professe en dépit de la réalité des faits ? Ce n’est donc pas une question de science, c’est une question de foi. De mauvaise foi.

Bonus: Petite liste collaborative.

Mise en pratique d’une très bonne idée de « James Tiberius Kirk » qui a levé le lièvre à l’origine du présent billet: Prenez vos précautions. Après avoir posté votre message, faites une copie d’écran de la conversation, ou mieux, archivez la (sur archive.org, archive.is, …). Si le message n’apparaît pas sur un site, nous pourrons au moins constater ici pour quelle raison. Cette liste sera donc amenée à grossir en fonction des constatations.

  • [AIMsIB] Technique courante: Faire une réponse superficielle pour entretenir l’illusion d’un dialogue, puis censurer les messages ultérieurs. (2 messages censurés)
[NdE] Pourquoi ? Probablement parce que Hypatie est une menteuse.
  • [AIMsIB] Démonter la clé de voûte d’une argumentation fallacieuse est censuré.
  • [AIMsIB] Demander s’il est possible de parler sans être censuré … est censuré.

Toute la conversation a été publiée, puis supprimée.
(Trois messages censurés).

  • [AIMsIB] « Vous pouvez aussi poster un commentaire en bas de l’article qui vous déplaît », il parait… Nouveau message censuré.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s