L’invasion des ukrainiens mutants.

La propagande anti-vaccination, tente de cacher sa propre responsabilité dans les récentes épidémies de rougeole en nous exposant toute son ignorance de la théorie de l’évolution.

[INTOX] La vaccination anti-rougeole expliquée par une spécialiste en immuno-infectiologie

« Journal de bord du capitaine. Coefficient espace-temps 2019. Nous croisons dans les parages de la galaxie antivax et c’est en orbite autour de la planète AIMsIB qu’une alerte rouge a été déclenchée. Khan essaye encore de détruire la terre, cette fois en s’arrangeant pour que les terriens fassent tout le boulot. »

KHAAAN!!! Sérieusement ! Vérifie tes sources !

Khan et ses copains sont des super-humains, libres des limitations mentales et physiques des simples humain que nous sommes vous et moi. Du fait de leur supériorité mentale, ils ont des raisonnements originaux que les simples humains ne partagent pas, mais alors pas du tout allez comprendre pourquoi…

Sur le site de l’AIMsIB, Khan, tente de cacher la responsabilité de la propagande anti-vaccination dans les récentes épidémies de rougeole en nous exposant toute son ignorance de la théorie de l’évolution. Le rôle de Khan a été est joué par différents acteurs, cette fois il est joué par … on ne sait pas qui:

En clair: Khan a des diplômes, une carrière, je vous raconte pas. Non sérieusement, je vous raconte pas. On vous dira pas qui elle est, juste que nous on a été très très impressionnés, je vous raconte pas. Non, je vous raconte pas ! Et aussi on dira pas son nom. Parce que le ridicule tue une carrière. C’est donc un argument d’autorité anonyme. Une première.

Ricardo Montalbán

Benedict Cumberbatch

La scientifique masquée

Et c’est tout à fait compréhensible. C’est toujours difficile de se retrouver lundi matin autour de la machine à café et de se voir demander: « Alors, ça s’est bien passé, ce weekend, ta contestation irrationnelle de l’expertise collective et convergente de la communauté scientifique toute entière ? Et sinon, tu as le dossier pour la réunion de 14h, ou les reptiliens l’ont mangé ? »

Et donc, que nous dit Khan dans cet épisode, hormis « Je suis une spécialiste de la rougeole, merci de me croire sur parole » ? Elle nous dit deux choses:

  • La rougeole, c’était mieux avant, quand elle était toute gentille.
  • La rougeole, maintenant, elle vous attend en bavant la nuit en bas de chez vous, elle couche avec votre amour de jeunesse, elle vous fait vous tromper quand vous comptez la monnaie, … Bref, c’est l’attaque des mutants.

La rougeole, c’était mieux avant !

Petit Khanaillou commence donc par nous expliquer que la rougeole était gentille comme tout avant la vaccinations quand elle ne tuait que 10 personnes par an, c’est à dire personne en fait, en citant des documents qui montrent bien qu’elle raconte n’importe quoi:

Déjà, une maladie mortelle, ce n’est pas bénin. Ensuite, si elle ne tue que 10 personnes par an, c’est grâce à la vaccination. Khan affirme qu’il y avait moins de 10 décès par an avant 1980, ce qui est faux, comme le montre très bien la source qu’elle cite pourtant elle même. Il y a donc trahison des sources.

Ensuite, Khan affirme qu’avant 1980 il y avait 750 000 rougeoles par an en France, ce qui est non seulement faux, mais particulièrement inepte. Déjà, la même source, citée par Khan bien qu’elle ne l’ait manifestement pas lue, indique 400 000 rougeoles par an depuis au minimum 1974.

De plus, Khan n’a pas du tout compris le sens de la phrase qu’elle cite. 750 000 rougeoles, c’est en l’absence totale de vaccination. Elle doit probablement imaginer que l’on est passé de 0 vaccinations à plusieurs centaines de milliers la nuit du jour de l’an 1980. En réalité si on a que 400 000 rougeoles par an avant 1980, c’est aussi grâce à la vaccination. En 1979, la couverture vaccinale à 6 ans est déjà de 25%. Mais ça Khan ne le sait pas, parce que quand on lui demande « combien de vaccinations avant 1980 ? » elle est incapable de répondre.

En clair, Khan essaye de nous expliquer qu’un virus bénin qui avant tuait quelques dizaines de personnes par an est devenu bien dangereux en tuant maintenant 4 personnes en 8 ans. Si la rougeole frappe moins de personnes et/ou qu’il y a moins de morts et/ou qu’il y a moins de complications graves, en quoi elle est plus dangereuse ? Khan ne saura pas répondre. Elle affirme par exemple qu’il y a une augmentation de la létalité. Quand on lui demande comment elle le sait, la réponse est sans surprise: Elle ne le sait pas. Il faudrait pour cela qu’elle s’informe, ce qui semble être contre ses principes.

La rougeole, c’est des mutants sauvages d’Ukraine.

Ensuite, Khan entreprend de nous expliquer à quel point elle ne connaît rien à la théorie de l’évolution. Elle parle de l’Ukraine. Voyez-vous, en Ukraine il y a « une flambée épidémique sans précédent ». Et Les virus retrouvés chez les malades sont de « génotype sauvage mutant (B3, D8) ».

Génotype sauvage mutant ? On a peur.

D’un autre coté, faire peur, c’est un petit peu le but. Ben oui, rendez-vous compte. Sauvage ! (Roooarrr!) Parce qu’un génotype pas sauvage, en fait, c’est le type A. Juste le type A. Tous les autres, par définition, sont sauvages. Du coup, « génotype sauvage B3 », c’est un peu redondant. Mais surtout, un génotype, c’est une mutation particulière. Et donc, « génotype mutant », ben c’est carrément redondant. Et si on assemble les deux, on obtient la double redondance du « génotype sauvage mutant (B3, D8) »… Quand j’ai lu ça pour la première fois, tout le monde est venu voir sur mon écran pourquoi j’avais éclaté de rire.

Et donc, Khan continue de JAQter: « Soit le vaccin est devenu inefficace contre ces virus, soit la vaccination a produit une facilitation de l’infection : l’OMS ne semble malheureusement pas vouloir étudier ces éventualités !« .

Par « ces virus », comprenez les génotypes particuliers sauvages mutants redoutables transmogrifiés féroces B3 et D8. Par « le vaccin est devenu inefficace », comprenez que Khan raconte n’importe quoi. En réalité, il y a un virus de la rougeole, et des mutations classées en fonction des différences dans leur génotype. Khan nous livre là un bel exemple de sophisme de composition, pour nous faire croire qu’un génotype particulier, par exemple B3, pourrait muter, devenir subitement indifférent au vaccin, et continuer à porter le doux nom de génotype B3, ce qui est faux. Si le vaccin est efficace, il est efficace. Ça ne change pas. Il y a une condition nécessaire mais pas suffisante pour que subitement il perde son efficacité ou pour que subitement il facilite une infection: Il faut qu’il y ait une mutation. Et la mutation, c’est le génotype. Si un génotype B3 mute, ce ne sera plus un génotype B3.

De plus, Khan essaye de nous faire croire que ce sont des mutations récentes dont on ne connaîtrait rien, alors qu’elles sont connues et suivies depuis plus de 10 ans. Enfin, ce sont les mêmes qu’on retrouve à l’heure actuelle dans toute l’Europe, comme par exemple en France depuis le début du siècle. Bref, les génotypes pour l’Ukraine ne sont ni nouveaux, ni uniques.

Maintenant, suivons la logique de Khan jusqu’au bout, puisque la « flambée épidémique sans précédent » n’a pas ravagée toute l’Europe depuis une décennie et se cantonne à l’Ukraine en 2018, puisque B3 reste B3 et D8 reste D8 et que ces génotypes ne sont ni nouveaux, ni uniques, il faut en déduire que la seule variable qui a pu changer en 2018 en Ukraine, c’est l’ukrainien.

Le bébé ukrainien a muté.
C’est la seule explication possible.

Faut-il craindre une invasion ? On se demande en effet pourquoi l’OMS semble malheureusement ne pas vouloir étudier cette éventualité.

L’autre seule explication possible, est que la propagande anti-vaccination a dramatiquement fait chuter la couverture vaccinale et que l’Ukraine en paye maintenant le prix. C’est 50-50, difficile de savoir quelle hypothèse privilégier…

Les grosses bêtises antivax pour cacher les très grosses bêtises antivax

Pour Khan, il est inconcevable que ce qui se passe en Ukraine puisse être causé par une faible couverture vaccinale. Et bien oui, regardez les deux graphiques, cas de rougeole et couverture vaccinale: 2016, couverture faible, peu de cas. 2017, couverture importante, beaucoup de cas. 2018, couverture maximale, encore plus de cas !

« On observe une flambée épidémique sans précédent en 2018 (avec un pic chez les enfants de 1 à 4 ans)« 

L’épidémie « pose des questions graves en rapport avec cette couverture vaccinale« .

Un graphique qui commence après la partie ou on passe de 95% à 31% de couverture vaccinale.

Pourtant, Khan se trompe, vous trompe, parce qu’elle ne connaît pas la réponse à des questions si simples que je n’aurais jamais pensé devoir un jour les écrire noir sur blanc:

  • Quand est-ce qu’on connaît les statistiques pour 2017 ?
    Réponse: En 2018.
  • Que devient un enfant de deux ans au bout de deux ans ?
    Réponse: Un enfant de quatre ans.

L’OMS en revanche n’a pas fait ces erreurs lamentables. Khan semble refuser par principe de lire tout ce qui pourrait d’une manière ou d’une autre l’informer, mais si ce n’est pas votre cas, vous pouvez lire la page consacrée à l’Ukraine: S’il y a une forte augmentation du nombre de vaccinations, c’est justement en réponse à l’épidémie survenue un peu plus tôt la même année. La maladie précède la vaccination, et pas l’inverse. Les chiffres de la couverture vaccinale concernent les enfants de moins de 2 ans. Une forte couverture en 2018 concerne les enfants qui ont moins de 2 ans en 2018, et ne dit rien sur ceux de 2016 qui ne font plus parti d’un système de vaccination qui suit le parcours des nouveaux-nés. Pour les autres, il faut jouer les détectives. Les identifier, les contacter, les vacciner. C’est long, laborieux et cela n’apparaît pas dans les discours antivax simplistes (pléonasme).

Alors comme ça « On observe une flambée épidémique sans précédent en 2018 (avec un pic chez les enfants de 1 à 4 ans) » ? Sans blagues ? Dans le groupe de gens qui en 2016 avaient un taux de vaccination historiquement bas et qui ensuite sont sortis du système ? Quelle surprise !

Mais eh, on sait pas, c’est peut être à cause des mutants…

La censure ayant promptement fait son office, il ne sera pas possible d’obtenir plus que les réponses lamentables de Khan dans les commentaires.

Session exploratoire au festival de Khan.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s