Le charme magnétique de l’ignorance

Une magnifique litote pour nous dire que ce qui suit ne vaut pas tripette: « Aucune des deux équipes n’a prétendu se livrer à une enquête épidémiologique digne de ce nom »

L’AIMsIB, association pour qui les experts forment une masse d’abrutis et de bons à rien n’ayant rien compris, association « bienveillante », comme son nom le novlanguise, est décidément de tous les mauvais coups du manuel des pseudo-sciences. Ils font la promo de non pas une, mais de deux études censées nous convaincre que les vaccins remplacent petit à petit le contenu de vos bouteilles d’alcool par de l’eau. Et aussi ils font la promo de non pas une, mais de deux études censées nous convaincre que votre bras deviendra magnétique si vous vous vaccinez. Et je n’invente qu’à moitié. Pour la deuxième moitié, c’est eux qui s’en chargent.

La pièce à droite n’est pas magnétique, mais bon pour les deux autres objets, c’est inexplicable. Sélévaksins !

Il n’y a rien qui vous dérange avec tous ces gens qui posent une clé sur leur bras, là ou ils auraient été vaccinés, pour montrer qu’ils sont devenus magnétiques ? Oui, je sais, je veux dire: Il n’y a rien d’autre qui vous dérange ? Dans ces histoires, les gens se comportent tous comme si leur peau était devenue magnétique. Pour quelle raison ? Un vaccin n’est pas du tout injecté dans la peau. Le vaccin, il se trouve bien plus bas, à plusieurs centimètres de distance, dans le muscle deltoïde par exemple. Et ça pose un gros problème de crédibilité pour ces vidéos. Oui, je sais, je veux dire: Ça pose un nouveau problème de crédibilité. Un problème de mathématique. Est-ce que vous connaissez la loi en carré inverse ? C’est une loi au sens scientifique, c’est à dire que c’est la description d’un phénomène physique. Ce n’est pas une bête loi sur le port du masque que l’on peut décider d’ignorer pour bien montrer qu’on est fier d’être un Jean Moulin inversé, prêt à risquer la vie des autres pour protéger sa liberté. Cette loi en carré inverse, comme toutes les lois physiques, tout le monde y est soumis. Même ceux qui ne le veulent pas. Même ceux qui n’y croient pas.

Les personnes qui imaginent qu’il est possible qu’un bras deviennent subitement magnétique au point d’injection d’un vaccin ont de grosses, d’énormes, de gigantesques lacunes sur ce qu’il est physiquement possible de faire dans notre univers. Ils doivent confondre avec d’autres univers.

Une voiture-grozaimant qui attire tout un magasin d’électroménager dans la rue mais qui ignore sa propre carrosserie ? Une voiture-grozaimant qui repousse d’autres voitures ? Vin Diesel acteur ? C’est crédible. On y croit. Vous y croyez ? En tous cas moi j’y crois.

Dans la bande annonce du dernier film Fast And Furious, on se rend compte qu’une bonne partie du scénario tourne autour de gigantesques grozaimants, et on a un idée assez précise de ce qu’un scénariste hollywoodien pense du niveau d’éducation de son auditoire. Mais ce n’est presque pas grave parce que Fast And Furious, il faut le savoir, ce n’est pas un documentaire. C’est une fiction. Ce sont des gens qui réalisent des choses physiquement impossibles trois fois par jour avant le petit déjeuner. Alors quand ensuite je vois des gens, des vrais gens, qui utilisent des raisonnements similaires dans la vie, dans la vraie vie, je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement. Trop de films, pas assez de cours de science, c’est un cocktail dangereux. Et quand on abuse des cocktails, on dit des bêtises, et on fait des bêtises, comme par exemple aller au supermarché pour racheter des chips et demander aux clients si par hasard ils n’auraient pas un bras qui se comporte comme si les lois de la physique avaient été griffonnées au marqueur par Vin Diesel:

Un protocole d’expérimentation bé – Hips! – béton.
Dans la majorité des cas, seule la zone d’injection du vaccin est devenue magnétique. Mais comment savoir s’ils n’étaient pas déjà des mutants avant la vaccination ? Combien de reptiliens vivent secrètement au Luxembourg ?
Les premières tentatives pour importuner des clients de supermarché datent de 1773.

Nous avons donc là des gens qui nous expliquent que le vaccin leur a tout magnétisé le bras. Pas leur bras littéralement, bien sûr, qui n’est probablement pas vacciné, mais le votre, le mien, celui de tous les moutons qui auront écouté leur médecin et les autorités de santé et le conseil scientifique et les spécialistes et les chercheurs et tous ceux qui s’en remettent à l’expertise collective et convergente qui permet d’établir un consensus scientifique. Est-ce que ça vaut bien la peine d’échapper à un coma et/ou à la mort, si c’est pour que n’importe qui puisse ensuite balancer son trousseau de clés sur votre épaule pour rigoler ?, semblent-ils dire avec ces « études ».

D’ailleurs, il faut prendre le mot étude au sens large. Bien que le mot soit écrit un peu partout dans cette caricature, cela ne ressemble en rien à une étude au sens scientifique. Par exemple, une étude est revue par des spécialistes qui évaluent les données présentées. C’est un processus qui implique des dizaines d’intervenants qualifiés. Rédiger tout seul comme un grand quelques pages qui disent « Je vous jure, je l’ai vu de mes yeux vus », ce n’est pas faire une étude. C’est une anecdote. C’est un sophisme avec une table des matières. Entretenir la confusion entre les deux est une manœuvre classique des pseudo-sciences.

Bon, je vous épargne une lecture laborieuse de l’ersatz et vous en livre la substantifique moelle: « Gna gna gna, oui oui oui, les vaccins sont maîchants ! »

(Et attendez de voir ce que les vaccins ont fait à la bouteille de Porto que vous gardiez pour une grande occasion)

Et donc logiquement, l’association « bienveillante » de conclure:

Bill Gates recherche des célibataires dans son quartier.

Quelques mots rapides sur l’aspect conspiration-inepte de ces affirmations. Nous avons là une bande de joyeux lurons qui nous affirment qu’il y a dans les vaccins un ingrédient inconnu, mystérieux, secret qui magnétise les gens. Rien que ça. Et ils ont sonné l’alarme. Mais le gouvernement, les autorités et le conseil de l’ordre n’ont rien fait. Ces gens là nous décrivent très littéralement un complot mondial généralisé ou tous les intervenants de tous les niveaux doivent être complices pour que l’information soit tenue secrète. Tous doivent être dans le coup et sûrement très bien payés. Tous. Du plus puissant, jusqu’à la petite infirmière qui injecte les doses en faisant semblant de ne pas remarquer la magnétisation de ses victimes, de sa famille. Pour de l’argent, probablement, tout le monde connaît la vénalité proverbiale des infirmières. Quelle honte. Mais eux veillent. Parce qu’ils sont « bienveillants ». On est rassurés. Continuons.

Vous avez déjà joué avec un aimant et une pièce de monnaie ? Vous avez déjà remarqué que plus l’aimant se rapproche de la pièce et plus c’est difficile de maintenir la distance que vous voulez ? Même avec un petit aimant pas très puissant, il est presque impossible de le maintenir à moins de deux millimètres de la pièce sans qu’ils se percutent. La loi en carré inverse nous explique que la force d’un champ magnétique s’atténue suivant le carré de la distance. En clair, si on a une force qui vaut 1 à 1 millimètre de distance, elle sera 100 fois moins forte à seulement un centimètre de distance, et elle sera un million de fois moins forte à un mètre de distance. Et donc à l’inverse, plus la distance est réduite, et plus le champ magnétique sera fort.

Dans notre univers à nous, si on mettait un super grozaimant dans une voiture, on se rendrait vite compte que pour générer un champ magnétique capable de soulever une machine à laver qui se trouve 20 mètres plus loin, ce même champ magnétique aurait tôt fait de réduire en bouillie la carrosserie de ladite voiture qui est à deux centimètres de l’aimant sus-mentionné.

Dans notre univers, c’est comme ça. On y peut rien. C’est comme ça pour tout le monde. Même ceux qui ne le veulent pas. Même ceux qui n’y croient pas. C’est comme ça pour une machine à laver et une voiture, et c’est comme ça pour une pièce de monnaie et un vaccin magnétique.

La vaccination se fait dans le muscle deltoïde, à plusieurs centimètres de la surface de l’épiderme. Pour un adulte, les aiguilles font 2,5 cm. Un petit aimant capable d’attirer une pièce de monnaie génère un champ magnétique de l’ordre de 0,1 Teslsa à quelques millimètres de distance seulement, mais on l’a vu, la force d’un champ magnétique est inversement proportionnelle au carré de la distance. Ce qui fait que pour qu’un aimant ait le même champ magnétique d’un tout petit aimant mais cette fois à 2,5 centimètres de distances, il devrait aussi avoir là ou a été injecté le vaccin, au niveau du deltoïde, une intensité de l’ordre de 60 Teslas ( 0,1 * 252 ). Vous vous demandez si c’est beaucoup ? Oui, c’est beaucoup. C’est au dessus des capacités d’un aimant permanent. C’est ce qu’on obtient avec un électro-aimant, quand il est traversé par un intense courant électrique (qui vous réduirait sur place à l’état de grillade. Grillade magnétique, certes). C’est beaucoup plus que les intensités générées par un IRM, par exemple. C’est énorme. Et c’est quelque chose qui ne pourrait tout simplement pas passer inaperçu pour de très nombreuses raisons.

Par exemple, il suffirait de réduire légèrement la distance entre la pièce de monnaie et le muscle deltoïde, en poussant la pièce avec le doigt, pour que le champ magnétique augmente exponentiellement et qu’il soit vraiment difficile de l’enlever. On ne pourrait pas juste faire tomber la pièce, il faudrait la tirer, fort, pour qu’elle se détache. Difficile de l’ignorer. Surtout que ce sont des choses qui se produiraient tout le temps, et pas uniquement quand un type louche vous aborde au rayon pâtes pour vous poser des pièces sur le bras. Si vous êtes négligemment adossé à une voiture, vous aurez du mal à quitter la pose. Frôlez votre réfrigérateur, et vous vous sentirez mystérieusement attiré vers lui.

Bref, une injection intramusculaire d’un produit magnétique à l’intérieur du corps qui pourrait attirer une pièce de monnaie à l’extérieur, ce n’est pas juste conspirationniste-inepte, c’est également physiquement-impossible-inepte. Dans notre univers, c’est comme ça. On y peut rien. C’est comme ça pour tout le monde. Même ceux qui ne le veulent pas. Même ceux qui n’y croient pas.

Maintenant laissons de coté cette impossibilité physique là, pour explorer l’autre impossibilité physique. Partons du principe magique que ce n’est pas là ou se trouve effectivement le vaccin que se passe la magnétisation mais bien à la surface de la peau et de préférence à l’endroit ou on a été piqué, cômparazaaaar.

Aussitôt, tout le monde se demande: Cette substance maléfique que nous refile en douce la conspiration du complexe industrialo-étatique, quelle est donc peut elle être ? Et là au vu des coupables potentiels qui sont passés en revue, on constate immédiatement qu’on a affaire à des gens qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils racontent:

Et oui, le graphène peut être magnétique !

Par exemple, cette antivax a fait ses propres recherches, puisqu’elle a tapé « graphène » et « magnétique » dans Google. Elle, qui avait maintes fois fait la preuve de son inaptitude volontaire à parler de vaccins, nous fait ici la preuve de son inaptitude à parler physique. Outre le fait qu’elle semble cognitivement incapable de faire la différence entre graphène et oxyde de graphène, tout comme elle n’a jamais pu distinguer aluminium et hydroxyde d’aluminium, elle fait surtout une belle confusion entre ce qu’on entend par magnétique en science et ce que veut dire magnétique dans le langage courant. Lorsque l’on dit que le graphène est magnétique, on dit qu’il est en mesure de réagir à un champ magnétique. On ne dit pas que c’est un aimant, on dit qu’il réagit aux aimants. En clair, il est magnétique comme une barre de fer est magnétique et un bout de plastique ne l’est pas. Peu importe la quantité que vous vous glisseriez sous la peau, vous ne ferez pas bouger la moindre pièce de monnaie avec du graphène, fût-il magnétique. (Sans parler du fait que le graphène magnétique n’existe que dans des conditions de pression qui vous réduiraient à l’état de bouillie. Bouillie magnétique, certes)

Conclusion: Ils ne savent pas avec quoi, ni avec qui, la conspiration mondiale généralisée arrive à contredire tout ce que l’on sait de la science en général et de la physique en particulier, mais ils savent que quelqu’un, quelque part, le fait. Le vilain. Probablement en ricanant et en se frottant la moustache.

Réponse: Aucun dans notre univers à nous.
Dans d’autres univers, on est plus ou moins magnétique suivant son humeur.

Petit conseil amical: Si vous pensez que votre peau est devenue magnétique, alors ne perdez pas de temps à essayer d’écrire des « études ». Vous n’avez pas les compétences. Allez plutôt dans n’importe quel centre de vaccination et vous pourrez convaincre tout le monde, des centaines de gens tous les jours, simplement en collant une pièce de un euro sur un flacon de vaccin. Voyez si ça tient. Non, sérieusement, essayez. Parce que vous devriez savoir que dans notre univers on ne « devient » pas magnétique. Un aimant est fabriqué dans des conditions très particulières et surtout à partir de matériaux très particuliers. Je sais qu’on ne se connaît pas vraiment, mais je peux vous garantir que vous n’êtes ni l’un ni l’autre. Il n’existe tout simplement pas de substance qui vous rendrait vous encore plus magnétique après injection. Si on vous injecte une substance magnétique mystérieuse, ce qui sera magnétique chez vous ensuite, ce sera toujours la substance mystérieuse que vous détecterez dans votre corps. Ça a l’air évident dit comme ça, mais la conséquence évidente de cette constatation évidente c’est qu’on ne pas être plus magnétique que la substance magnétique qu’on s’inocule. Si le vaccin n’est pas magnétique avant injection, il ne le sera pas après. Et vous non plus.

Dans notre univers, c’est comme ça. On y peut rien. C’est comme ça pour tout le monde. Même ceux qui ne le veulent pas. Même ceux qui n’y croient pas.


Un scientifique lisant une « étude » sur la magnétisation du bras.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s