Attention, pingouin méchant

En règle générale, je préfère m’intéresser aux raisonnements plutôt qu’aux personnes. Tout le monde peut se tromper, ce n’est ni une tare, ni un déshonneur, c’est une étape souvent obligatoire vers une plus grande connaissance du monde qui nous entoure et il n’y a donc aucun intérêt à pointer tel ou tel du doigt parce qu’il se serait trompé. En revanche, je pense qu’il est utile et salutaire de dénoncer ceux qui se moquent d’être rationnel et qui se moquent de vous en tentant de vous mentir. Ce sont des gens qui sont persuadés d’avoir raison en dépit des faits et qui sont donc prêts à fabriquer de toute pièce de nouveaux faits qui s’accorderont mieux à leurs idées préconçues. Par définition, c’est gens ont la foi. Ici non plus, ce n’est ni une tare, ni un déshonneur. Sauf quand ils cherchent à convertir de nouveaux adeptes. Par le mensonge. Ça, en revanche, c’est tout à fait inacceptable.

Ne mentez pas. Sérieusement, ne mentez pas, vous vous rendrez service.

Il suffit de s’intéresser un tout petit peu à l’argumentation des anti-vaccins pour se rendre compte que ça ne vole pas bien haut. Et que ça tourne vite en rond. Les vaccins c’est pas bien, les labos c’est pas beau, rincez, recommencez.

L’anti-vaccin ne peut pas avoir tort. Jamais. Par définition. Accepter de revenir sur le moindre argument, c’est prendre le risque de mettre un doigt dans l’engrenage de la réalité, ce qui leur arracherait tout le bras.

Duty Calls

Comme les arguments scientifiques ne sont pas de leur coté, comme les arguments rationnels leur donnent systématiquement tort, les alternatives à leur disposition ne sont pas nombreuses: Affirmations farfelues et infondées, ignorance volontaire activement entretenue, complexe de persécution, … Mais personnellement ce qui m’a vraiment surpris, c’est leur usage régulier du mensonge. Je ne m’y attendais pas. Avant de plonger dans le monde merveilleux des croisés de l’anti-vaccination, j’imaginais simplement qu’ils se trompaient, et qu’ils se répétaient tout simplement les erreurs des uns et des autres. Je pensais qu’ils ignoraient la vérité et donc que la solution était simplement de présenter des données factuelles et vérifiables afin qu’on puisse se rapprocher et s’entendre entre personnes rationnelles. Ah, l’innocence de la jeunesse… Depuis, j’ai pu constater qu’il sont nombreux à construire de toutes pièces des mensonges, des vrais, consciemment, consciencieusement, spécifiquement imaginés pour cacher la réalité des faits. Et ils ne sont pas particulièrement doués pour ça.

  • Comme ce soi-disant médecin, qui affirme à qui veut l’entendre que c’est en argumentant avec férocité contre des antivax qu’il aurait découvert avec horreur que tout ce qu’il disent serait finalement rigoureusement exact. Malheureusement, il a négligé un détail: Il est trivial d’aller vérifier ses dires pour constater qu’il n’a jamais changé d’avis sur quoi que ce soit. Mensonge, donc.
  • Comme cette vaccinologue auto-proclamée qui jongle avec les identités pour s’auto-congratuler. Elle a négligé un détail: Quand on est payé pour jouer du saxophone et qu’on parle gratuitement vaccins sur facebook, on a le droit de se faire appeler saxophoniste, pas vaccinologue. Mensonge, donc.
  • Comme cette maman qui affirme que c’est le passage à 11 vaccins obligatoires qui l’a poussée à faire ses propres recherches pour protéger son bébé et à découvrir l’horrible vérité sur l’aluminium dans les vaccins. Elle a négligé un détail: 12 ans avant cette période, elle tentait déjà de faire peur à de futures mères avec d’autres inepties sur le vaccin ROR, qui ne contient pas d’aluminium. Et son bébé est un adolescent (Vacciné, ou pas, il le découvrira peut-être un jour par hasard). Mensonge, donc.

Ces exemples montrent ce qu’on pourrait appeler des « mensonges annexes ». Ils n’ont que peu de rapport avec le sujet des vaccins et ils ne servent qu’a mettre en évidence l’idéologie jusqu’au-boutiste de ces hérauts de la Vraie Vérité Vraie qui n’a que faire du réel. C’est ce qui leur vaut, sans l’ombre d’un doute, le qualificatif d’antivax. Cependant, ces exemples ne montrent absolument pas que ce qu’ils disent sur le sujet des vaccins est faux. Si l’on sait que ce qu’ils disent sur les vaccins est faux, c’est parce qu’auparavant, nous avons déjà évalué leurs arguments et constaté qu’ils racontaient n’importe quoi. Et c’est ça, le plus important: Une analyse rationnelle de leur argumentation a déjà été faite. Les informations annexes sur leur personne, leurs petits mensonges, apportent du contexte, mais tout cela n’est absolument pas essentiel au débat.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je m’autorise une certaine souplesse dans ce que je dis. Je ne dis pas tout. Par exemple, pour une personne qui a développé toute une argumentation irrationnelle au sujet des vaccins, dire qu’en plus elle est suffisamment irrationnelle pour en avoir fait sa profession (elle est somatothérapeute), c’est un peu la cerise sur le gâteau. C’est rigolo, mais pas essentiel et pour le prouver il faudrait fournir sa véritable identité. En ce qui concerne la vie privée, inutile de montrer plus que ce qui est strictement nécessaire, cela n’arrivera donc probablement pas. S’il y a des dénégations de sa part un jour sur mes affirmations qui ne sont infondées que pour respecter sa vie privée, la conversation reprendra peut-être sur ce point, ne serait-ce que pour m’assurer que mes conclusions ne sont pas erronées. En attendant ce n’est pas bien grave, parce que cela ne concerne pas ce qu’elle dit au sujet des vaccins: Mes affirmations sur ses arguments irrationnels, sur ses mensonges factuels et vérifiables, elles, sont parfaitement démontrées, ce qui est suffisant pour une personne rationnelle.

Les personnes irrationnelles, elles, en redemandent. Et « un pingouin qui fait du rap musique! » m’apostrophe pour me chanter l’air connu du « mentir pour la bonne cause ».

Mon premier clash avec un rappeur. Oh joie…
Pas de complot que des faits ? Ben c’était pas la peine de faire une vidéo si tout va bien.

Point d’argumentation de sa part, juste ses tripes qui lui hurlent que les vaccins c’est pas bien, les labos c’est pas beau, donc qu’Hypatie a raison, donc que j’ai tort, donc que je mens. Rien de bien original en somme. Quelques clics suffisent pour constater que le rappeur en question intervient régulièrement pour s’élever contre la persécution scandaleuse de l’antivaxie. Il le fait sous son nom de rappeur, sous son vrai nom, et parfois les deux en même temps:

Comme toujours, c’est avec tact et délicatesse que je souligne une incohérence.
Le pingouin: « Toi – Aie! – tu fais du sealioning. Tu comprends ? – Ouille! »

Et ça le pingouin rappeur sorti du bois pour m’agresser sans sommation, n’a pas apprécié que je lui fasse remarquer qu’il manquait de crédibilité dans ses leçons de morale, que le qualificatif de troll s’appliquait beaucoup plus à lui qu’a moi-même, pour preuve le fait qu’il utilise plusieurs identités pour répondre à ses propres messages pour dire que oui, il a bien raison. S’en suivent une discussion houleuse et quelques noms d’oiseaux (pingouin, principalement). Une conversation peu cordiale, avec zéro valeur argumentative, qui s’achève sur le défi suivant:

Même pas cap !

Pointer du doigt le double standard que constituent ses accusations infondées alors que lui-même a une deuxième identité qui apporte en douce un petit soutient à la première a de quoi déstabiliser, j’en conviens. C’est souvent ce que ressentent ceux qui se rendent compte que leur duplicité ne trompe en réalité personne. C’était bien le but recherché.

Pingouin est un petit cachottier. Il le sait, je le sais, et il sait que je le sais. Mais en ce qui concerne la vie privée, inutile de montrer plus que ce qui est strictement nécessaire et je n’ai donc aucune intention de le faire. Les noms sont floutés, restons-en là. À moins qu’il n’affirme que j’ai menti à son sujet, l’incident est clos.

Ah … Oui … Il l’a dit.

Voici la cascade risquée qu’il tente devant nos yeux ébahis:

Hop, sans filet !
  • Il se trouve que je montre qu’Hypatie a menti sur des données factuelles vérifiables qui concernent les vaccins.
  • Comme il est incapable de le réfuter, il affirme que j’aurais menti sur les « mensonges annexes » d’Hypatie.
  • Mais comme il est incapable de le savoir, il bifurque vers une solution de repli et affirme que j’aurais menti sur lui-même.
  • L’idée étant d’expliquer que si je mens à son sujet, alors je mens au sujet d’Hypatie, alors Hypatie a raison sur les vaccins, alors les vaccins sont dangereux.

C’est un raisonnement irrationnel, particulièrement emberlificoté, une litanie de non sequitur. Comme je le disais: Comme les arguments scientifiques ne sont pas de leur coté, comme les arguments rationnels leur donnent systématiquement tort, les alternatives à leur disposition ne sont pas nombreuses. Si nous étions dans la jungle, il se frapperait probablement la poitrine en lançant de gros cris intimidants, mais ici la conversation n’aboutira qu’à l’échange suivant:

Mentir c’est mal. Je ne le sais que trop bien. Mais il se trouve que je suis encore plus fourbe que le pingouin ne l’affirme, parce qu’en réalité je dis la vérité au sujet de mon interlocuteur pour le discréditer. C’est encore plus efficace. Et ça, il ne peut l’ignorer, parce que c’est de lui dont il est question.

Son pari, je suppose, est que mes affirmations ne sont que des conjectures.

Son pari, je suppose, est que mes conjectures ne peuvent pas être confirmées par quoi que ce soit de tangible.

Son pari, je suppose, est que je n’ai jamais vu « Les Experts: Google »

Malheureusement, il a négligé un détail: C’est un rappeur. Il rappe. Il cherche à être connu.

« Le rap c’est de la poésie » (Orelsan)

Son pari, je suppose, est que je n’ai pas internet, parce qu’il est particulièrement facile de faire le lien entre son nom de plume de pingouin et le subtil et convaincant »ni pro ni antivax » quelques ligne plus bas. Par exemple, par l’entremise d’un vieux compte souncloud:

Flagrant délit de troll.

– Pingouin rappeur: « C’est un scandale ! »
– Sinclair, un passant innocent: « Oui c’est vrai, j’ai rai… il a raison. »

« Il faut savoir distinguer l’homme de l’artiste », il parait. On dirait bien qu’il a pris l’expression au pied de la lettre.

Ne mentez pas. Sérieusement, ne mentez pas, vous vous rendrez service.


Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

Même pas cap !

Cette ridicule escarmouche date de quatre mois déjà. C’est dingue comme le temps file. J’avais décidé de laisser couler, de passer à autre chose et cet article a bien failli ne jamais voir le jour. Et puis j’ai fait le ménage dans mes onglets…

Clic, fermer, clic, fermer, clic… Tiens ? Quelque chose a changé sur cette page.

Dites moi si vous voyez ce que c’est :

Avant …
… Après.
C’est le jeu des 1 différences.

Oui, c’est bien ça: Sinclair le passant innocent ne s’appelle plus Sinclair ! Il a changé de nom. Maintenant, c’est SVMS le passant innocent. Et là, je suis bien embêté. Rendez-vous compte:

Hop, sans filet !
  • Parce que si Sinclair, ne s’appelle plus Sinclair, impossible de montrer qu’il joue deux personnes dans cette conversation de petit troll antivax de garde.
  • Si je ne peux pas le montrer, alors j’ai menti sur lui.
  • Si j’ai menti sur lui, alors j’ai menti sur Hypatie.
  • Si j’ai menti sur Hypatie, alors j’ai menti sur son documentaire de propagande.
  • Si j’ai menti sur son documentaire de propagande, alors les vaccins sont trotroméchants.
  • Et là: Litanie de non sequitur achevée ! Cascade réussie !

Keyser Söze Sinclair disparaît et plus personne ne sait s’il a existé…

Comme je le disais en introduction, j’ai pu constater qu’il sont nombreux à construire de toutes pièces des mensonges, des vrais, consciemment, consciencieusement, spécifiquement imaginés pour cacher la réalité des faits. Et ils ne sont pas particulièrement doués pour ça. Ici, le pingouin rappeur ne fait pas exception. Il l’avait pourtant annoncé dès sa toute première intervention:

Son tout premier message le disait déjà de manière à peine voilée: Pas le temps de savoir si ceux qui disent qu’on neurotoxise des bébés mentent, parce qu’il y a urgence, parce qu’on neurotoxise des bébés. Donc on peut mentir.

Se répondre à soi-même pour dire qu’on a bien raison, ce n’est pas particulièrement élégant. Mais après une petite tape sur les doigts pour lui signifier son double standard, le pingouin aurait pu bouder, argumenter, râler, partir, changer de sujet, … Au lieu de n’importe laquelle de ces alternatives, il a préféré revenir sur ce même sujet ou tout le monde a pu constater qu’il avait tort, et mentir à son propos. Activement. Consciemment. En essayant de camoufler les preuves de ses précédentes exactions. En clair, et dans la ligne droite de ses plus grands modèles de la mouvance anti-vaccination, lui aussi nous montre par l’exemple que lorsqu’on est persuadé d’avoir raison en dépit de la réalité, on peut s’autoriser à mentir sans sourciller, puisque c’est pour la bonne cause.

Malheureusement lui aussi, et pour la seconde fois, a négligé un détail: Il ne peut modifier que ses propres commentaires. Les gens qui lui répondent sont hors de portée. Et donc, pour les gens qui lui ont répondu avant qu’il ne se réinvente une identité, Sinclair il est, Sinclair il reste.

« SVMS » est en réalité Sinclair, et Sinclair est en réalité un vilain, vilain, vilain pingouin qui avance masqué.

On est plus dans Scooby Doo que dans Usual Suspects, finalement.

« … et je m’en serais très bien sorti sans ces morveux qui m’appellent par mon nom sur Youtube »

Ne mentez pas. Sérieusement, ne mentez pas, vous vous rendrez service.


 Les hérauts de la Vraie Vérité Vraie …

… se confrontent au réel.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s