La mauvaise réfutation

Comment bien répondre à une réfutation ? Il suffit d’évaluer individuellement chacun des arguments fournis et d’y répondre rationnellement ou d’admettre leur pertinence.

Comment mal répondre à une réfutation ? Il suffit de feindre de ne pas voir que la discussion porte sur un argument spécifique, pour déplacer l’échange sur l’ensemble de l’argumentation. Cela permet de pousser une avalanche d’arguments hors sujet, qui dans un effet de masse donnent l’illusion d’un discours cohérent. Ne pas oublier, à chaque fois que ce sera possible, d’y adjoindre tous les sophismes du manuel.

Dans cet exemple, certaines réponses incorrectes sembleront tirées par les cheveux. Et pourtant, les réponses réelles ne sont pas moins ridicules.

Affirmation:

Regardez mon habit de lumière, il est impeccable.

Réfutation:

Vous avez une tache sur votre cravate.

Réponses incorrectes:

  • Tout est immaculé: La veste, la chemise, la cravate, le pantalon, les chaussettes, … Et je pourrais continuer !
  • Je porte des costumes impeccables depuis 40 ans.
  • Vous n’en savez pas assez puisque vous n’avez pas regardé la couture du pantalon.
  • Regardez votre tenue, vous n’y connaissez rien en costumes.
  • Je connais le fabricant du costume, il fait des costumes impeccables.
  • On ne nous dit pas tout sur les costumes, m’a confié une vendeuse.
  • La boulangère m’a dit dit ce matin que mon costume était impeccable.
  • L’origine du tissus remonte à très longtemps.
  • Voici un extrait de « Les taches de cravate à travers l’histoire ».
  • Regardez ma cravate, il n’y a pas de tache sur l’envers.

Réponses correctes:

  • Non, c’est faux, ce n’est pas une tache, c’est le motif du tissus.
  • Oui, c’est vrai. Je vais changer de cravate.

 

Publicités